/regional/montreal/montreal

Des patients de l’urgence vus par une infirmière

Héloïse Archambault | Journal de Montréal

Des milliers de patients de Montréal n’ont plus à attendre jusqu’à 24 heures à l’urgence pour passer un examen grâce à un service novateur qui leur donne un rendez-vous rapidement avec une infirmière.

«C’est juste du positif, se réjouit l’infirmière Dominique Plante, de l’Hôpital du Sacré-Cœur. Je pourrais vendre ça à n’importe qui. Je l’ai tatoué sur le cœur, ce projet-là !»

Voilà cinq ans que « l’accueil clinique » a été implanté à l’Hôpital du Sacré-Cœur. Le concept mise sur les infirmières pour effectuer toutes sortes d’examens à des milliers de patients, ce qui leur évite d’aller à l’urgence.

«Ils [les docteurs] font tellement confiance aux infirmières de l’accueil clinique !» assure le Dr Alexandre Messier, qui a bâti le projet à l’Hôpital du Sacré-Cœur, en 2014.

«C’est structuré, mais l’autonomie est là», ajoute l’urgentologue.

Le concept s’adresse aux patients « semi-urgents » qui doivent passer un test à l’hôpital rapidement. Plutôt que d’envoyer le malade attendre de longues heures à l’urgence, parfois jusqu’à 24 heures, le médecin de famille fait une requête à l’accueil clinique de l’hôpital.

Temps sauvé

«Pour le patient, c’est génial. Ça lui sauve beaucoup de temps», constate Mme Plante.

En moins de 72 heures, une infirmière reçoit le patient et effectue les tests requis, comme une prise de sang, un scan, etc.

«L’infirmière peut faire tout ça, affirme Alexandre Messier. On les forme, elles sont super bonnes.»

Selon le résultat, le patient sera ensuite dirigé vers un médecin spécialiste, au besoin.

Depuis trois ans, le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Nord-de-l’Île-de-Montréal a élargi le projet aux hôpitaux Jean-Talon et Fleury.

Résultat : le nombre de patients a plus que triplé. Depuis trois ans, 8665 visites ont été enregistrées dans les accueils cliniques.

Toutefois, il est difficile de quantifier l’impact sur l’attente à l’urgence, puisque la demande augmente chaque année.

«On sait qu’on sauve entre huit et 24 heures à l’urgence, par patient», dit Alexandre Messier. Par ailleurs, le taux d’absence au premier rendez-vous («no show») est de 1,64 %.

Rendez-vous vite

«C’est très, très bas, dit le Dr Messier. C’est un pari qu’on avait fait. Plus le rendez-vous est donné rapidement, plus les patients y vont. Trois mois plus tard, les patients oublient, ils ne savent pas si c’est encore important.»

Au ministère de la Santé et des Services sociaux, on indique que les hôpitaux de Saint-Jérôme et Charles-LeMoyne (Longueuil) ont aussi implanté l’accueil clinique.

Visites annuelles à l’accueil clinique

Hôpital du Sacré-Cœur

  • 2016-2017 : 1672

  • 2017-2018 : 1962

  • 2018-2019 : 3363

  • Hausse +101 %

Hôpital Fleury

  • 2016-2017 : 903

  • 2017-2018 : 1638

  • 2018-2019 : 2670

  • Hausse +196 %

Hôpital Jean-Talon

  • 2016-2017 : 443

  • 2017-2018 : 1039

  • 2018-2019 : 2632

  • Hausse +494 %

Exemples des pathologies visées

  • Thrombophlébite

  • Douleur thoracique

  • Épanchement pleural

  • Convulsion

  • Saignement du premier trimestre de grossesse

  • Anémie

  • Nodule pulmonaire

  • Morsures

  • Masse ovarienne

  • Changement de gastrostomie

Source : CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal