/regional/quebec/quebec

Accès limité au Mont Wright pour préserver l’environnement

TVA Nouvelles

Alors que les couleurs de l’automne commencent à teinter les arbres de la province, les conditions semblent idéales pour aller passer du temps dans les montagnes, mais les parcs sont victimes de leur popularité.

À Stoneham-et-Tewkesbury, l’accès au parc du Mont Wright a dû être contrôlé pour s’assurer qu’un nombre limité de marcheurs se trouvent sur la montagne.

Pour préserver la végétation, ce nombre est limité à 225 marcheurs, alors que se trouvent 125 places de stationnement sur le site.

Pendant les premières semaines d’automne, il n’est pas rare que les marcheurs doivent se stationner le long de la route avoisinante, voire même emprunter le stationnement des commerces voisins.

Des panneaux de signalisation interdisant le stationnement ont même été installés dans les rues près du site.

Questionnés sur ces mesures visant à préserver la beauté du parc, les gens ne sont pas incommodés pour autant.

«Je pense que c’est raisonnable, parce que si on veut garder les sentiers longtemps il faut les protéger», affirme une femme venue profiter du beau temps.

Pour d’autres, le temps d’attente a été un irritant.  

«On a dû attendre, c’est effrayant!», s’est exclamé une femme au retour de sa randonnée. «Il y avait trop de monde sur la montagne.»