/regional/montreal/montreal

Un participant en état critique au Marathon de Montréal

Agence QMI

Un homme dans la vingtaine qui participait au Marathon de Montréal dimanche a fait un arrêt cardio-respiratoire en matinée. L’incident s’est produit en fin de parcours sur la rue Cherrier, au coin de la rue Saint-Hubert, dans le Plateau-Mont-Royal.

Le temps qu’ont pris les paramédics avant de se rendre sur place n’a pas encore été rendu public par Urgences-Santé, mais on confirme que ce sont des bénévoles qui ont d’abord porté secours au coureur.

«Il faut comprendre que dans un contexte de marathon, ce n’est pas facile de se déplacer», a expliqué Benoît Garneau, porte-parole d’Urgences-santé.

Un Kenyan triomphe au Marathon de Montréal

L’organisation du marathon se confond en excuses

Important retard au départ du Marathon de Montréal

Les paramédics ont pris le relais sur place et ont continué de faire des manœuvres tout au long de son transport à l’hôpital

Dimanche en début d’après-midi, le coureur reposait toujours dans un état critique au centre hospitalier, où l’on craignait pour sa vie.

L’organisation du Marathon international Oasis de Montréal a indiqué qu’aucun autre événement de ce genre n’avait été signalé au cours de la course.

Si certains bénévoles sont formés pour intervenir lorsque des participants éprouvent un malaise, Urgences-santé a confirmé qu’il n’y avait cette année aucun paramédic à vélo sur le site.

«On en a déjà eu, mais on a laissé ce projet de côté. Ce n’est toutefois pas dit que nous n’en aurons pas à nouveau», a commenté Benoît Garneau.

Ce genre d’incitatif peut pourtant sauver des vies lorsqu’arrive un incident, comme celui de dimanche matin à Montréal.

En mai dernier, lors du marathon d’Ottawa, un homme dans la soixantaine a lui aussi fait un arrêt cardio-respiratoire pendant la course. Deux paramédics qui patrouillaient dans le circuit à vélo ont alors rapidement pu lui venir en aide.

 

Dans la même catégorie