/news/politics

Des CHSLD privés conventionnés veulent leur part des «Maisons des aînés»

Agence QMI

Un regroupement de CHSLD privés conventionnés demande au gouvernement de lui confier la construction de 1200 places d’hébergement et de soins de longue durée qu’il promet de réaliser plus rapidement et à moindres coûts que ce qui est prévu dans le projet de «Maisons des aînés».

L’Association des établissements privés conventionnés (AEPC) a fait cette demande alors qu’on apprenait récemment que plus de 3000 personnes étaient en attente d’une place en centre d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD).

En campagne électorale, le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, s’était engagé à développer 2600 nouvelles places d’hébergement et de soins de longues dans son modèle de «Maisons des aînés» d’ici les prochaines élections.

L’AEPC prétend qu’elle pourrait prendre en charge la construction de ces 1200 places en moins de 24 mois grâce à son modèle privé, et ce à moindres coûts pour le gouvernement. «On l’a déjà fait par le passé, on peut le refaire aujourd’hui», a déclaré le président de l’AEPC en conférence de presse lundi.

L’AEPC représente la très grande majorité des établissements privés conventionnés au Québec soit 57 CHSLD et deux centres de réadaptation.