/news/law

Enquête préliminaire de René Kègle pour un deuxième meurtre

Charel Traversy | TVA Nouvelles

L’enquête préliminaire de René Kègle pour le meurtre de Jean-Christophe Gilbert s’est amorcée, lundi, au palais de justice de Trois-Rivières.

Il y a près d’un an, le corps de l’homme de 24 ans a été retrouvé dans la voiture incendiée de Steve Lamy, au côté du corps de l’entrepreneur en construction. Cette même journée, les policiers avaient retrouvé le cadavre d’Ophélie Martin-Cyr dans un champ à Yamachiche.

L’identification formelle du corps de Jean-Christophe Gilbert avait été complexe et longue. Le corps de la victime aurait été démembré et sa disparition n’avait pas été signalée aux autorités policières.

La Couronne a fait entendre trois témoins dont la mère de la victime lors de la première journée de l’enquête préliminaire. Son témoignage et son contre-interrogatoire ont duré près de deux heures. Un technicien en identité judiciaire et un expert en balistique ont aussi été appelés à la barre des témoins. Une ordonnance de non-publication empêche de raconter le contenu des témoignages.

René Kègle est demeuré calme et attentif. Les traits tirés et le visage cerné. L’accusé est resté la tête penchée lors du témoignage de la mère de Jean-Christophe Gilbert.

Pour la deuxième journée de l’enquête préliminaire, la Couronne fera entendre une présumée complice, Shanny Haley, une femme de 22 ans, qui est accusée de complicité après le fait. Au total, neuf témoins devraient être entendus cette semaine au palais de justice de Trois-Rivières.

Une troisième enquête préliminaire

René Kègle doit subir son enquête préliminaire pour le meurtre de Steve Lamy le 9 décembre. Une date pour son procès sera également fixée au mois de décembre pour le meurtre d’Ophélie Martin-Cyr, dont l’enquête préliminaire s’est tenue au mois de juillet dernier.

Dans la même catégorie