/news/law

Une action collective de près de 500 millions $ contre les CHSLD

Hugo Duchaine | Journal de Montréal

Une vaste action collective contre les CHSLD de la province dont le montant réclamé pourrait atteindre 500 millions $ vient d’être autorisée par la Cour supérieure du Québec.

«Il faut que ça cesse [...] Les choses se sont vraiment aggravées», tranche le président du Conseil de la protection des malades (CPM), Paul Brunet, qui est le demandeur devant le tribunal au nom des 37 000 résidents des CHSLD gérés par Québec depuis juillet 2015. 

Il allègue que les personnes logées dans ces établissements de soins sont victimes de mauvais traitements depuis plusieurs années, portant atteinte à leurs droits fondamentaux à la sécurité et à la dignité. 

Parmi les manquements, le CPM note par exemple d’imposer le port de couches à des patients qui ne sont pas incontinents, de ne pas assurer la prise de médicaments selon la prescription du médecin ou que des proches doivent payer davantage pour obtenir des soins adéquats aux résidents. 

L’action collective avait été annoncée il y a un an, et depuis, près de 400 personnes si s’y sont inscrites pour dénoncer leurs conditions de vie ou celles de leurs proches. 

Les Centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS) et Centres intégrés universitaires de santé et de services sociaux (CIUSSS) responsables des 336 CHSLD de la province peuvent encore porter en appel la décision du tribunal.