/regional/estduquebec

La traverse Matane–Côte-Nord boudée après ses nombreux déboires

Stéphanie Gendron | Le Journal de Québec

photo Simon Clark

Les déboires de la traverse Matane–Côte-Nord se sont reflétés sur le nombre de passagers qui a pratiquement diminué de moitié durant la période de juin à septembre par rapport à l’an dernier.

Pendant ce temps, les traversiers voisins de Trois-Pistoles–Les Escoumins et Rivière-du-Loup–Saint-Siméon ont enregistré d’importantes hausses d’achalandage.

Alors que de juin à septembre 2018, le NM F.-A.-Gauthier transportait entre Matane et la Côte-Nord environ 84 000 personnes, le NM Félix-Antoine-Savard et le NM Saaremaa 1, les traversiers de remplacement, en ont voyagé 48 000 en 2019.

Nombreux déboires

Rappelons que l’hiver dernier, le NM F.-A.-Gauthier a dû être mis au rancart pour des réparations majeures après moins de quatre années d’utilisation, ce qui a causé toutes sortes de déboires avec ce lien maritime incluant l’achat d’un navire citron, le NM Apollo, et des incidents entre le quai et les bateaux.

Précisons que les bateaux remplaçants pour l’été 2019, le NM Félix-Antoine-Savard et le NM Saaremaa 1, sont plus petits. Le premier a également eu du mal à naviguer en juin à cause des conditions météorologiques. Aussi, 30 000 personnes ont utilisé la desserte aérienne exceptionnellement mise à la disposition des voyageurs.

Malgré des statistiques catastrophiques, il semble que les touristes ont visité la Côte-Nord et la Gaspésie en empruntant d’autres traversiers, la route et l’avion.

«Les indications sur la fréquentation touristique qu’on a, c’est qu’il y a une augmentation. Est-ce que nous aurions eu plus [sans les déboires]? Peut-être», estime Mario Leblanc, de Tourisme Côte-Nord.

«On a quand même connu une bonne saison touristique. La traverse a été assurée tout l’été, même si c’est sûr que ce sont des bateaux plus petits», a dit Alice Fanguet, de la MRC de La Matanie.

D’autres en profitent

Pendant ce temps, le traversier Trois-Pistoles–Les Escoumins a enregistré un achalandage record, soit plus de 5000 voitures et passagers de plus en 2019 par rapport à l’été précédent. Il faut aussi ajouter que la saison du traversier voisin de Rimouski–Forestville s’est terminée abruptement au début d’août, en raison d’un bris majeur.

Le lien maritime Rivière-du-Loup–Saint-Siméon a enregistré une hausse de 8,3 % pour l’été 2019.

La Société des traversiers du Québec a annoncé hier que du 11 octobre au 31 mars, elle offrira un minimum de 50 % de rabais sur la traverse de Matane–Côte-Nord pour les visiteurs, motoneigistes, motocyclistes et conducteurs de VTT.

Traverse Matane-Côte-Nord

Été 2018

F.-A.-Gauthier (2018) capacité

180 véhicules, 800 passagers

Nombre de passagers et véhicules (allers)

Juin 2018 : 26 898

Juillet 2018 : 47 523

Août 2018 : 48 211

Été 2019

Félix-Antoine-Savard (juin 2019) capacité

70 véhicules, 376 passagers

Saaremaa 1 (juillet-août 2019) capacité

150 véhicules, 600 passagers

Nombre de passagers et véhicules (allers)

Juin 2019 : 7673

Juillet 2019 : 24 904

Août 2019 : 38 275

Source : Société des traversiers du Québec

Dans la même catégorie