/elections

Campagne électorale: indécision chez les aînés de Trois-Rivières

Charel Traversy | TVA Nouvelles

Les aînés sont généralement ceux qui s'intéressent le plus à la politique fédérale. En 2015, leur taux de participation a atteint 78,8%. C'est donc dire que 4 aînés sur 5 se déplacent pour voter.

De tous les groupes d'âges, les 65 à 74 ans sont ceux qui exercent massivement leur droit de vote. TVA Nouvelles est allé à la rencontre de ces électeurs à Trois-Rivières. À moins d'un mois du jour du scrutin, les électeurs de plus de 65 ans sont pour la plupart encore indécis. Après avoir été fidèles pendant des années à un parti politique, les cartes semblent brouillées.

Les différents partis doivent redoubler d'efforts pour courtiser l'électorat plus âgé. Le candidat conservateur dans Trois-Rivières, Yves Lévesque a rendu visite, mercredi, à des aînés de la Résidence Richelieu.

«Ce sont des gens importants dans la collectivité. À titre de maire je me faisais un devoir de les rencontrer régulièrement», a-t-il déclaré.

Les autres candidats de la circonscription sont aussi conscients de l'importance d'aller à la rencontre de ces électeurs. Les 65 ans et plus représentent le quart de la population de la Mauricie.

«Évidemment c'est une préoccupation. Nous essayons par tous les moyens de faire en sorte que le revenu disponible dans leur poche soit supérieur», a mentionné le député sortant et candidat du NPD, Robert Aubin.

Parmi les enjeux qui interpellent les personnes âgées, la santé, les crédits d'impôt et l'environnement refont surface.