/news/elections

Justin Trudeau veut mieux protéger les terres et les océans

Capture TVANouvelles

Les libéraux promettent de protéger jusqu’à 25 % des terres et des océans au pays d'ici 2025, s’ils sont réélus le 21 octobre prochain.

Le chef libéral Justin Trudeau en a fait l’annonce jeudi matin, à Sudbury, en Ontario, «parlant de mesures plus robustes pour protéger des aires et des eaux», dans un point de presse pour lequel il est arrivé en canot.

M. Trudeau a assuré que l'objectif est de conserver et protéger 30 % des territoires et 30 % des océans du Canada d’ici 2030. Pour y arriver, il promet que des efforts seront concentrés sur la science et les connaissances autochtones, notamment.

En août dernier, le premier ministre Trudeau avait annoncé que le Canada avait dépassé son objectif de conservation marine de protéger 10 % des zones marines et côtières d’ici 2010. «Nous avons déjà protégé 14 % cette année, un an à l’avance. Par rapport aux protections terrestres, on va protéger 17 % avant la fin de l’année prochaine, comme on s’y était engagés», a précisé le chef libéral.

«Nous avons écouté les voix courageuses de notre jeunesse qui exigent que leurs gouvernements prennent des mesures ambitieuses pour protéger notre nature pour les générations à venir, a-t-il dit. Nous sommes fiers d’élever des défenseurs de l'environnement en aidant la prochaine génération à découvrir par elle-même la beauté naturelle du Canada.»

Pour le Nouveau Parti démocratique, cette annonce libérale «n'est qu'un autre exemple du même discours creux». On soutient que si le gouvernement Trudeau «voulait protéger nos eaux, il n'aurait pas dû approuver, acheter, ni faire avancer l’oléoduc Trans Mountain».

Greenpeace Canada a parlé de son côté d’un «bon pas dans la direction», mais demande aussi un engagement pour la protection de 30 % de la haute mer d’ici 2030, «une recommandation des scientifiques qui obtient de plus en plus d’appuis des dirigeants du monde», a fait savoir Sarah King, responsable de la campagne Océans et Plastique de Greenpeace Canada.

Par ailleurs, les libéraux promettent d’élargir le programme d’initiation au camping et ainsi permettre à des enfants d’apprendre à camper avant la fin de leur deuxième année du secondaire.

«Nous offrirons la possibilité à 75 000 enfants défavorisés et à leur famille d'effectuer un séjour allant jusqu'à quatre nuitées dans l'un des parcs nationaux du Canada», a-t-on expliqué.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.