/elections

«Face-à-Face 2019»: Pierre Bruneau anime un «premier vrai échange» entre les chefs

Yan Lauzon

 - Agence QMI

Pierre Bruneau ne compte plus les échanges politiques qu’il a animés au cours de sa carrière.

Ce mercredi, de 20 h à 22 h sur les ondes de TVA/LCN, il en ajoutera un de plus à sa feuille de route, alors qu’il prendra les commandes du «Face-à-Face 2019», un débat entre les chefs Justin Trudeau (Parti libéral du Canada), Andrew Sheer (Parti conservateur du Canada), Jagmeet Singh (Nouveau Parti démocratique) et Yves-François Blanchet (Bloc Québécois).

Passionné par ces rendez-vous télévisés, le chef d’antenne espère qu’à la fin de la soirée, «les électeurs aient une vraie idée de la campagne».

«On a l’impression jusqu’à maintenant que chacun (des chefs) a dit ses choses et qu’il n’y a pas eu d’échanges entre eux. C’est le premier vrai échange.»

Les quatre invités exprimeront en direct leurs opinions sur les trois groupes de thèmes suivants : économie et environnement, gouvernance et le Québec dans le Canada, ainsi qu’immigration et politiques sociales.

Pour les électeurs

Assurant à la fois les rôles d’animateur, d’arbitre et de journaliste, Pierre Bruneau qualifie le débat de «moment charnière dans une campagne électorale pour les chefs», mais insiste sur l’importance de penser à l’auditoire.

«Je me mets toujours dans la peau de l’électeur qui nous écoute et qui a le goût d’apprendre quelque chose. On n’est pas là pour alimenter le cynisme; on est là pour que les chefs puissent apporter des réponses claires à des préoccupations très présentes.»

Une fois de plus, il est prêt à relever le défi de l’information en direct.

«C’est toujours un défi parce qu’en deux heures, il peut se passer bien des choses. C’est de garder un peu la cohésion dans tout ça, aussi. C’est sûr que tout le monde arrive enflammé; tout le monde veut marquer des points et on sait l’importance que ça a, d’autant plus qu’on fait ce qu’on appelle la bataille du Québec. On veut véritablement que les électeurs québécois se sentent concernés.»

Durant cette soirée, Pierre Bruneau souhaite qu’il y ait «le moins possible de lapins qui sortent de chapeaux», mais sait pertinemment qu’on ne peut tout prévoir. Conscient des conséquences du direct, il est prêt à contrer les imprévus.

«C’est à moi de gérer ça. On l’a vu lors de la dernière campagne, quand Jean-François Lisée a voulu parler de l’aspect gouvernance dans la partie santé. C’est à moi à ramener les gens à l’ordre, en quelque sorte.»

Le «Face-à-Face 2019» sera diffusé par TVA/LCN et relayé sur les différentes plateformes numériques de Québecor ce mercredi, de 20 h à 22 h. Avant cette rencontre, Paul Larocque et Mario Dumont mettront la table avec «La Joute édition spéciale Face-à-Face 2019» à LCN.