/regional/sherbrooke/estrie

Opération pour éliminer l'agrile du frêne à Sherbrooke

Kariane Bourassa | TVA Nouvelles

La lutte contre l'agrile du frêne se poursuit à Sherbrooke, alors que la Ville s'apprête à abattre plus de 300 arbres sur ses terrains.

Sur les 2500 frênes recensés sur les terrains publics de Sherbrooke, 2000 seront coupés et 500 seront traités. Le plan d'action lancé en 2015 coûtera près de 5 millions de dollars à la municipalité.

Mardi, les émondeurs ont entamé un blitz de travail. Ils abattront plus de 300 arbres dans les prochains jours.

Une trentaine d'arbres sont officiellement infestés à Sherbrooke. Une fois coupés, les débris auront une deuxième vie. Certains prendront la direction des usines de pâtes et papiers, alors que d'autres seront transformés en meubles d'intérieur.

Les travaux d'abattage pourraient s'échelonner jusqu'au 15 mars 2020.

Les citoyens qui possèdent des frênes sur leur terrain privé peuvent, après le passage d'un inspecteur, les traiter ou les abattre. Ils doivent toutefois assumer la facture.