/regional/sherbrooke/estrie

La liste d'attente pour une IRM s'allonge en Estrie

Jean-François Desbiens | Agence QMI

La liste d'attente pour passer un examen d'imagerie par résonance magnétique en Estrie s'allonge considérablement.

Au printemps 2018, 80% des patients avaient obtenu un examen IRM à l'intérieur du délai prescrit de trois mois.

Depuis, la liste d'attente s'est allongée, passant de 4000 à 5000 patients.

Les délais sont affectés, la direction du CIUSSS Estrie-Chus ne s'en cache pas.

Comment l'expliquer?

Il y a la hausse des demandes pour ce type d'examen, mais surtout, le manque de technologues qualifiés.

Le centre hospitalier de Granby possède un appareil, les trois autres sont situés aux sites hospitaliers de Fleurimont et Hotel-Dieu à Sherbrooke.

La direction du CIUSSS assure que les patients qui doivent être vus en priorité le sont, à l'intérieur des délais prescrits.

Du côté des blocs opératoires, on confirme que 8000 patients sont en attente d'une chirurgie. Cent soixante-douze attendent depuis un an et plus, mais il s'agit toutefois de chirurgies électives, non urgentes.

Cent dix personnes sont actuellement hors délai pour une chirurgie oncologique. Là encore, les cas urgents sont traités rapidement.

Dans la dernière année, une des salles d'opération du CHUS a été fermée pendant une centaine de journées, en raison d'un manque de personnel infirmier qualifié. Cela représente 800 heures de temps de chirurgie qui auraient pu contribuer à réduire le temps d'attente.