/finance/homepage

Le ménage se poursuit chez Lowe’s-RONA

Pierre-Olivier Zappa | TVA Nouvelles

Un autre haut dirigeant québécois de Lowe’s Canada et de RONA s’est fait montrer la porte. Le vice-président exécutif Guy Beaumier a été informé lundi matin que ses services n’étaient plus requis, a appris TVA Nouvelles.

Ce départ survient trois jours après la retraite précipitée du grand patron de l’entreprise, Sylvain Prud’homme.

Guy Beaumier occupait d’importantes responsabilités. Il était en charge des opérations de l’ensemble des 600 magasins de la chaîne au Canada, sous les enseignes RONA, Réno-Dépôt et Ace notamment. Le temps de recruter un successeur, la direction américaine de Lowe’s a temporairement nommé Francis Lapointe à ce poste. Il était vice-président régional.

L’entreprise a refusé lundi de commenter le départ de son vice-président exécutif. «Nous avons comme politique de ne pas commenter les questions de régie interne», a répondu une porte-parole par courriel.

«Le grand ménage est loin d’être terminé», a confié une source informée des intentions de Lowe’s. D’autres hauts dirigeants seraient au courant que leurs heures sont comptées.

Nouvelle PDG ?

Ce grand ménage survient alors que la direction américaine de Lowe’s ne cache plus son mécontentement face aux résultats financiers de sa division canadienne. En février, le géant de la quincaillerie a réduit de 1,2 milliard $ la valeur de sa division canadienne.

Pour redresser la barre, Lowe’s Canada pourrait recruter une femme d’affaires originaire du Nouveau-Brunswick. Lyne Castonguay est pressentie pour prendre la relève de Sylvain Prud’homme au siège social de Boucherville.

Mme Castonguay a travaillé 14 ans pour Home Depot aux États-Unis. Jusqu’à tout récemment, elle occupait un poste de vice-présidente chez Sobeys, maison mère des épiceries IGA. Si sa nomination se confirme, elle deviendrait la première dirigeante de RONA provenant de l’extérieur du Québec.