/news/law

Le procès d’Ugo Fredette tire à sa fin

Claudia Berthiaume | Journal de Montréal

FD-FREDETTE-LACASSE

DELF BERG/AGENCE QMI

 Tous les témoins ont été entendus au procès d’Ugo Fredette, qui tire à sa fin. 

 La défense a annoncé ce matin que sa preuve était close. 

 L’accusé qui célèbre aujourd’hui son 44e anniversaire a livré sa version des faits la semaine dernière au palais de justice de Saint-Jérôme. 

 Ugo Fredette est inculpé des meurtres prémédités de sa conjointe Véronique Barbe et d’Yvon Lacasse, un aîné dont il a volé la voiture pour fuir avec un enfant de 6 ans. 

 Les deux homicides auraient été commis le même jour, soit le 14 septembre 2017, respectivement à Saint-Eustache et Lachute. 

 Le procès présidé par la juge de la Cour supérieure Myriam Lachance se poursuivra jeudi avec les plaidoiries finales des avocats. 

 La défense tente de convaincre le jury de condamner l’accusé pour deux homicides involontaires, arguant que celui-ci n’avait pas l’intention de tuer personne. 

 La Couronne avance quant à elle qu’il s’agit de deux meurtres prémédités perpétrés, car Fredette n’acceptait pas que sa conjointe le quitte. 

 Le jury devrait débuter ses délibérations dès la semaine prochaine. 

 - Avec la collaboration de Christian Plouffe

Dans la même catégorie