/finance/homepage

Un départ qui fait jaser chez le producteur de cannabis HEXO

Pierre Couture | Journal de Québec

Christopher Nardi / Journal de Québec

L’annonce de la démission du chef de la direction financière chez le producteur de cannabis de Gatineau HEXO a surpris les analystes. Le titre boursier d’HEXO perd plus de 5 % lundi.

«Ce départ abrupte devrait soulever beaucoup de questions auprès des investisseurs à avoir ‘‘qu’est-ce que nous ne savons pas’’», indique l’analyste de Bank of America Merrill Lynch, Christopher Carey, dans une note de recherche.

Ce dernier soutient que le départ rapide du chef de la direction financière d’HEXO pourrait toutefois signifier que la «professionnalisation de l’organisation» demandait encore beaucoup de travail.

Bank of America a révisé lundi son cours cible sur le titre d’HEXO, passant de 9 $US à 4 $US.

L’analyste Carey estime que les prévisions de ventes d’HEXO devront être révisés à la baisse (de 400 M$ à 235 M$) alors que la demande est moins forte que prévu au Canada.

Le chef démissionnaire de la direction financière d’HEXO, Michael Monahan, était entrée en poste il y a à peine quatre mois.

Ce dernier a évoqué des raisons familiales pour justifier son départ alors qu’il devait passer plus de 50 % de son temps dans les bureaux d’HEXO à Gatineau et à Ottawa.

C’est le bras droit de M. Monahan, Stephen Burwash, qui était le vice-président des finances stratégiques de la société, qui devient le chef de la direction financière d’HEXO.

Pour l’analyste de Desjardins Marchés des capitaux, John Chu, ce départ survient alors que l’entreprise doit dévoiler prochainement ses résultats annuels et de quatrième trimestre.

En juillet dernier, le cofondateur d’HEXO, Adams Miron, a lui aussi quitté ses fonctions dans la haute direction à titre de directeur de l’image de marque. Il a cependant conservé son siège au c.a. de l’entreprise.

Titre en déroute

HEXO, qui est l’un des plus importants fournisseurs de la Société québécoise du cannabis (SQDC), a vu de nombreux hauts dirigeants vendre des actions qu’ils possédaient de l’entreprise au cours des derniers mois.

L’action d’HEXO, qui a atteint un sommet en avril dernier à 11,11 $ à la Bourse de Toronto, s’échangeait à 5,12 $, en baisse de 30 cents lundi après-midi.