/regional/estduquebec/basstlaurent

Des entrepreneurs des grands centres courtisés par les régions

Katia Laflamme | Agence QMI

Une dizaine d’entrepreneurs de la région de Montréal, issus de la diversité, sont de passage à Rimouski, mardi et mercredi, pour découvrir la région. Ils auront l’opportunité de rencontrer des entrepreneurs du secteur, mais également des acteurs économiques de la région.

Des rencontres sont prévues pour ces nouveaux immigrants avec des organismes de soutien à l’entrepreneuriat locaux, des élus municipaux, mais aussi des représentants d’institutions financières.

Cette visite s’inscrit dans le cadre du programme Entreprendre en région, initié par le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec.

Cette opération de séduction a comme mission de convaincre les jeunes entrepreneurs de s’établir dans les régions ou encore de développer des partenariats d’affaires.

Comme la région du Bas-Saint-Laurent est l’une des trois régions du Québec qui ne cessent de voir sa population diminuer, ce genre de démarche ne peut qu’aider à la situation démographique.

«Ultimement, on souhaite qu’ils s’installent, mais le but d’abord et avant tout c’est de faire découvrir les régions aux entrepreneurs issus de la diversité qui sont en affaire dans le grand Montréal», affirme Alexandra Lamarche, la directrice des opérations du regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec.

La femme d’affaires Danièle Henkel est l’ambassadrice de ce projet. Selon elle, les entrepreneurs des grands centres ont tout intérêt à venir voir ce qui se fait en région.

«On leur dit qu’il y a des entreprises incroyables, il y a du potentiel et de l’innovation».

Danièle Henkel soutient que les nouveaux arrivants ne sont pas contre l’idée de venir en région, c’est plutôt «qu’ils ne savent pas ce qu’il y a vraiment en région».

Une entrepreneure originaire du Tchad y voyait d’ailleurs une opportunité de découverte.

«Pourquoi pas pouvoir avoir des partenariats et pourquoi pas s’installer ici, on ne sait jamais.» lance Salma Mahamat Saleh.