/news/world

Cinq accusations de meurtre pour un enfant de 9 ans

Agence QMI

Un enfant de seulement 9 ans fait face à cinq accusations de meurtre prémédité à la suite d'un incendie qui avait éclaté au printemps dernier dans une maison mobile de Goodfield, en Illinois.

Le procureur du comté de Woodford, Greg Minger, a annoncé mardi que l'enfant, qui ne peut être nommé en raison de son âge, est accusé des meurtres de deux adultes, Kathryn Murray, 69 ans, et Jason Wall, 34 ans, ainsi que de trois bambins, Rose Alwood, 2 ans, Daemon Wall, 2 ans et Ariel Wall, 1 an.

Tous les cinq avaient péri à la suite de l'inhalation de fumée, avaient démontré les autopsies selon ce qu'a rapporté le «Peoria Journal Star» mardi.

Deux personnes, Katrina Alwood, 27 ans, et son fils avaient survécu au brasier.

En plus des accusations de meurtre, l'enfant fait face à des accusations pour incendie criminel, incluant une pour incendie criminel grave, ce qui laisse croire que les autorités croient que le suspect était au courant de la présence des personnes dans la demeure lorsqu'il y aurait mis le feu.

Les autorités ont décidé d'aller de l'avant avec le dépôt d'accusations compte tenu des résultats de leur enquête. «Ce fut une décision difficile. C'est une tragédie, mais en fin de compte, nous avons dû accuser une très jeune personne d'un des crimes parmi les plus graves. Je crois que ça devait être fait», a commenté le procureur Greg Minger, selon des propos relayés par le «Journal Star».

Compte tenu de son jeune âge, l'enfant ne devrait pas se retrouver derrière les barreaux d'un pénitencier. S'il est condamné, il pourrait vraisemblablement écoper d'une période de probation de plusieurs années, à laquelle s'ajouteraient des séances de thérapie et d'évaluations psychologiques, a précisé le procureur.