/news/culture

Records de ventes de billets en France pour Céline

Marc-André Lemieux | Journal de Montréal

ANNIE T. ROUSSEL/JOURNAL DE QUÉBEC

La tournée Courage de Céline Dion pulvérise des records en France. Pas moins de 255 000 billets se sont envolés mercredi.

La diva a réalisé sa marque la plus impressionnante au Festival des Vieilles Charrues, où elle offrira un concert le 16 juillet. Neuf minutes après l’ouverture des guichets, les 55 000 laissez-passer avaient trouvé preneurs.

Et pourtant, les organisateurs du célèbre festival de Carthaix, en Bretagne, avaient limité le nombre de places à deux par personne pour satisfaire le plus grand nombre de fans.

En entrevue au Parisien, le directeur général du rendez-vous, Jérôme Tréhorel, a déclaré que c’était du « jamais-vu ».

Ce spectacle apparaissait comme une aubaine aux fans de l’artiste québécoise, puisque le prix des billets avait été fixé à 59 euros (soit 86 $ CAN), alors qu’ailleurs, le prix plancher tourne autour de 73 euros (107 $ CAN).

Complet à Paris

On parle également d’un record de vente à Paris La Défense Arena, une enceinte pouvant accueillir jusqu’à 40 000 personnes. En 1 heure 30 minutes, les six concerts de l’artiste québécoise affichaient complet. La salle, située à Nanterre, a confirmé cette information dans un communiqué de presse publié en cours de journée, notant qu’il s’agissait d’un fait d’armes « spectaculaire ».

La presse française mentionne que devant « cet engouement sans précédent », de nouveaux concerts pourraient être offerts au cours des prochains jours. Les derniers spectacles de Céline Dion dans l’Hexagone remontent à juillet 2017.

Ajout de concerts

Les ventes de billets du Courage World Tour vont également bien en Irlande. Ses deux représentations au 3Arena de Dublin, une salle d’une capacité de 13 000 places, seront présentées à guichets fermés.

Même chose au Telenor Arena d’Oslo, en Norvège, qui sera rempli lorsqu’elle s’y produira en août. De plus, des supplémentaires ont été annoncées à Manchester (Royaume-Uni) et Tel-Aviv (Israël).

Cet exploit survient au moment où Céline Dion se remet d’un virus à la gorge qui l’a contrainte à reporter tous ses concerts à Montréal.