/elections

Jagmeet Singh va continuer de cibler Justin Trudeau

Agence QMI

Le chef néo-démocrate Jagmeet Singh a promis jeudi de s’attaquer principalement au chef libéral Justin Trudeau lors du dernier débat électoral, qui se tient à Gatineau en soirée.

Refusant de cibler le Bloc québécois, malgré leur percée au Québec, M. Singh a fait savoir que son accent dans le débat sera de se concentrer sur le gouvernement sortant qui, selon lui a fait des mauvais choix. «Je vais continuer à cibler [Justin Trudeau] et les libéraux».

Jagmeet Singh a demandé aux électeurs de voter en fonction de leur conviction. Il a aussi refusé de se commettre sur la présence du Nouveau Parti démocratique (NPD) dans un gouvernement de coalition. À la place, il a sorti six priorités, six enjeux urgents pour lesquels tout gouvernement minoritaire, notamment libéral, devra appuyer pour avoir le support de sa formation.

Le NPD priorise un régime national universel d’assurance-médicaments et un régime national de soins dentaires, des logements abordables, la lutte contre l’endettement étudiant, un plan «audacieux» contre la crise climatique, «que les ultra riches payent leur juste part», et le plafonnement des prix pour la téléphonie cellulaire.

Aux six priorités qu’il a énoncées, Jagmeet Singh a toutefois ajouté la réforme électorale et la réconciliation avec les autochtones. «Je veux m’assurer que les Canadiens gagnent», a-t-il dit.

Face à la menace de la formation souverainiste au Québec. M. Singh a finalement lâché: «Le Bloc ne veut pas et ne peut pas travailler avec les autres», a-t-il dit.

Il a toutefois voulu afficher un optimisme. «Notre campagne est dans une bonne lancée, a-t-il dit. On a beaucoup de momentum, on est tellement fier.»

Dans la même catégorie