/news/currentevents

La fraude reliée à la cryptomonnaie sévit encore

Agence QMI

archives Agence QMI

Le Service de police de Sherbrooke (SPS) met de nouveau en garde la population contre la fraude reliée à la cryptomonnaie qui sévit encore sur le territoire du SPS.

«Le modus operandi est classique: un individu prétendant être du ministère de la Défense nationale du Canada ou encore de Service Canada vous contacte en vous mentionnant un mandat d’arrestation émis contre vous. Le faux officier veut vous contraindre à payer sur-le-champ le montant dû», explique le SPS.

«Il vous demande ensuite de vous rendre à votre institution financière pour y retirer la somme, puis de vous rendre au guichet ‘’bitcoin’’ le plus près pour transférer l’argent en crypto monnaie vers leur compte».

Un fait particulier s’est ajouté au mode opératoire cette semaine: le citoyen aperçoit sur son afficheur le 819-821-5544 soit le numéro de téléphone du département des enquêtes du Service de police de Sherbrooke.

«Les fraudeurs ont la capacité informatique de modifier le numéro de l’appelant qui s’affiche», a précisé la police.

Cette façon d’opérer leur permet de ne pas s’exposer en personne, et rend les recherches policières plus complexes. Dans ce type de fraude, les suspects sont souvent très insistants, et refusent que vous raccrochiez.

La police de Sherbrooke a indiqué avoir pris trois plaintes en la matière depuis une semaine. Le site de guichet «Instacoin» a également mis une mise en garde à ce sujet sur son site.