/elections

Le réchauffement climatique est «une bonne chose», affirme un candidat de Maxime Bernier

Véronique Morin | Agence QMI

À l'instar de son chef, le candidat du Parti populaire du Canada dans Lac-Saint-Jean, Dany Boudreault, ne croit pas que les changements climatiques soient causés par l'humain.

À LIRE ÉGALEMENT

L'environnement et les grands projets industriels s'invitent dans un débat

«Ce n’est pas parce que les gens sont préoccupés de quelque chose que c'est réel», a dit Dany Boudreault, jeudi, à l'émission Franchement Dit sur QUB radio.

M. Boudreault était invité à expliquer ses propos tenus pendant un débat entre les candidats dans Lac-Saint-Jean. Le candidat du Parti populaire affirmait ne pas croire à l'impact humain sur les changements climatiques.

Pendant ce débat – qui a été relayé sur Facebook par son adversaire néodémocrate, Jean-Simon Fortin – Dany Boudreault a même avancé que les changements climatiques étaient «une bonne chose».

Il a d'ailleurs réitéré sa pensée, lorsqu'il a été questionné à ce sujet par l'animateur Jonathan Trudeau.

«Il fait froid ici. Ça prend un boom pour le tourisme», a défendu Dany Boudreault.

«Le débat avait lieu au Lac-Saint-Jean, a-t-il tenté de justifier. Je suis d'accord que ça avait l'air extrême, ma position.»