/news/politics

Un chauffeur de taxi expulsé du Parlement

Marc-André Gagnon | Journal de Québec

Un chauffeur de taxi de la région de Québec a dû être expulsé de l'Assemblée nationale après s'être levé pour invectiver le ministre des Transports, François Bonnardel, alors que l'étude détaillée de son projet de loi venait de se terminer.

À LIRE ÉGALEMENT

Négociations de la dernière chance pour éviter le bâillon

Les propriétaires et chauffeurs de taxi dans une impasse

«On est tannés, on n’en peut plus, on en a jusque-là»

«En tout cas M. Bonnardel, j’espère que vous allez devenir ministre de la Solidarité sociale pour nous donner nos chèques de bien-être. Vous venez de tuer une industrie, vous venez de [...] (mettre) 22 000 familles à rue, c’est ça que vous avez fait.»

Mahdi Dardari, un chauffeur de taxi de Québec, a été rapidement expulsé de la salle par les constables spéciaux.

«Il nous laisse des miettes, c’est ça qu’il nous laisse. [...] Mon père ça fait 30 ans qu’il bâti une entreprise, [...] c’est M. Bonnardel qui le met à la rue», a continué de dénoncer M. Dardari, en continuant de protester tout en étant escorté jusqu’à la sortie.