/finance/homepage

Deux nouvelles tours résidentielles locatives à Montréal

Guillaume Picard | Agence QMI

ARG-IMMOBILIER-TOURS-BLEURY

PHOTO COURTOISIE Conseillers immobiliers GWL

Deux nouvelles tours résidentielles, entièrement locatives, vont être construites au centre-ville de Montréal.

La société Conseillers immobiliers GWL, division de la compagnie d’assurance Great-West Life, a annoncé qu’elle va construire ces deux gratte-ciels au coin du boulevard René-Lévesque Ouest et de la rue de Bleury, sur le terrain voisin du siège social de SNC-Lavalin. L’entreprise avait acquis ce lot en 2017 pour 170 millions $, ce qui incluait aussi l’immeuble de 22 étages occupé par la firme d’ingénierie montréalaise, qui s’est engagée à y demeurer pour deux décennies en vertu d’une cession-bail.

Les deux nouvelles tours de 36 et de 45 étages comprendront environ 820 logements locatifs dans un secteur où plusieurs immeubles en hauteur doivent s’ajouter au cours des prochaines années, dont deux projets beaucoup plus imposants, soit Maestria (deux tours de 57 et 61 étages) et 1 Square Phillips (61 étages).

Les tours de Conseillers immobiliers GWL seront sculptées de façon similaire, a précisé le promoteur, qui s’attend à livrer la première, de 36 étages, à l’été 2022. Celle de 45 étages devrait être complétée en 2025.

L’ensemble immobilier disposera d’une salle d’exercice, d’une piscine, de salles de divertissement et d’une aire d’exercice pour chiens.

Le mur de pierres qu’on trouve actuellement sur ce terrain, qui provient des fondations de l’ancien Collège Sainte-Marie sera reconstruit, alors que les entrées et les ouvertures de fenêtres originales seront restaurées.

«Conçu par IBI Group, en collaboration avec l’entreprise de Montréal NEUF architect(e)s, les architectes inscrits au dossier, le projet visera un aménagement urbain durable et cherchera une certification LEED», a indiqué Pascale Roy, vice-présidente, Gestion d’actifs, Conseillers immobiliers GWL. Elle a toutefois refusé de dévoiler l'investissement nécessaire pour concrétiser ce projet.

«Depuis que nous avons acquis la propriété en 2017, nous avons pris le temps d’écouter les préoccupations soulevées et d’ajuster efficacement nos plans en conséquence», a dit Mme Roy, en spécifiant que le projet avait obtenu l’approbation du Comité consultatif d’urbanisme (CCU) et de la Ville de Montréal.

«Nous croyons que la conception finale respecte le cachet du quartier et qu’il en résultera un point d’intérêt pour le panorama de Montréal», a-t-elle poursuivi.

Rappelons que le secteur où les deux tours locatives seront construites accueillera aussi, en plus de Maestria et du 1 Square Phillips, l’ensemble immobilier signature Humaniti. Ces dernières années, deux autres immeubles en hauteur ont été aménagés tout près, soit AC Hôtel Montréal et V Courtyard Marriott Montréal.