/regional/homepage

Un cri d’alarme lancé pour l’entretien des routes

TVA Nouvelles

Les acteurs de l’industrie du bitume et de l’entretien des routes tirent la sonnette d’alarme et réclament de faire partie d’une stratégie nationale afin d’améliorer le réseau routier québécois. Des actions doivent être prises afin de combler un déficit d’entretien de 16,4 milliards $.

L’association Bitume Québec craint que l’impact des changements climatiques se fasse sensiblement sentir sur les routes de la province en raison de l’augmentation de la température, des pluies inhabituelles et des périodes de gel et de dégel à répétition.

«Nous allons jusqu'à être convaincus que la situation tant dénoncée des nids-de-poule et de routes en mauvais état sera pire encore au printemps 2020», a dit le président de Bitume Québec, Martin Pelletier, lors d’une conférence de presse.

Bitume Québec ne croit pas que le défi à relever est insurmontable, mais des mesures doivent être entreprises.

Notamment, les appels d’offres devraient être lancés plus tôt, soit en novembre et en décembre, pour permettre aux entreprises du secteur de faire les investissements nécessaires et de s'assurer d'une disponibilité de main-d'œuvre.

«L’association croit fermement que jusqu’à20-25 % plus de chantiersavec ce simple changement de pratique pourraient être réalisés et livrés», a mentionné Bitume Québec dans un communiqué.

Pour le long terme, l'organisme croit fermement que la réfection en profondeur de nos routes malades, avec des fondations renouvelées, un meilleur drainage, des matériaux mieux adaptés, et l'utilisation de technologies de dernière génération pourra être un facteur curatif déterminant pour la pérennité du réseau.

Martin Pelletier soutient que Bitume Québec offre son «entière coopération» au ministre des Transports, François Bonnardel, dans ce dossier.

«L’heure n’est pas à l’autoflagellation, mais à l’action», a souligné M. Pelletier, affirmant que «Bitume Québec était aux côtés du Ministre, pour faire partie de la solution, et surtout pas du problème».

Dans la même catégorie