/regional/sherbrooke/estrie

Une section de la rivière Magog est un vrai dépotoir

Jasmin Dumas | TVA Nouvelles

Des plongeurs ont découvert que le fond de la rivière Magog derrière une usine désaffectée de la ville du même nom, en Estrie, ressemble à un vrai dépotoir. Ils sonnent l’alarme pour qu’un grand nettoyage soit fait.

Un lampadaire, une chaise, un chariot, un extincteur, un tuyau d’échappement et un râteau. Ces objets ont tous été repêchés vendredi après-midi en l’espace de quelques minutes seulement.

«On n’a pas besoin de chercher pour trouver des déchets. Le fond est rempli ici», a commenté le plongeur Patrick Meunier, qui gagne sa vie en partie en dépolluant des cours d’eau.

Ce n’est pas la première fois que son ami et lui plongent à cet endroit. Ils ont eu la puce à l’oreille en venant pêcher. Leur ligne à pêche étant souvent coincée au fond, ils ont décidé d’aller voir ce qui s'y trouvait.

«C’est incroyable tout ce qu’il y a. Je n’en revenais pas», a raconté Mario Roy.

«Dans un corridor de 460 mètres, on pourrait facilement remplir un conteneur», a estimé M. Meunier.

Les plongeurs disent avoir alerté la Ville de Magog à plusieurs reprises. «On nous a répondu que nettoyer la rivière n’était pas une priorité, a témoigné Patrick Meunier. Il faut faire quelque chose, pour nos enfants et nos petits enfants.»

La Ville de Magog n’a pas rappelé TVA Nouvelles vendredi.