/elections

Les libéraux attaquent le cadre financier des conservateurs

TVA Nouvelles

Au lendemain de la présentation du cadre financier du Parti conservateur, les libéraux ont prévenu que ce sont des coupes et des compressions qui attendent les Canadiens si un gouvernement conservateur est élu.

Lors d’une conférence de presse, le candidat libéral Pablo Rodriguez a brandi des ciseaux avec une étiquette du Parti conservateur pour illustrer le propos.

Le PLC a également attaqué le Bloc Québécois, qui a fait une remontée dans les sondages au Québec.

«Il y a eu deux gouvernements minoritaires de suite et le Bloc n’a rien pu empêcher. Je dis que la meilleure façon d’empêcher les coupures drastiques, c’est de continuer avec Justin Trudeau», a affirmé Pablo Rodriguez.

À ses côtés, la candidate Mélanie Joly a assuré que les députés libéraux ont bien représenté les Québécois à Ottawa.

Inquiétude à Québec

 

Des candidats libéraux de la région de Québec se sont également réunis à Québec. Ils ont dit être inquiets des coupures dans les investissements pour les infrastructures. Selon eux, cela nuira aux grands projets de la Capitale-Nationale.

De plus, le candidat dans Louis-Hébert, Joël Lightbound, a mis en doute la participation d’un gouvernement conservateur dans le financement du troisième lien.

Dans la même catégorie