/news/currentevents

Écrasée par un invité: «On a essayé de sauver notre fille, mais on n’a pas pu»

Jonathan Tremblay | Le Journal de Montréal

La mère d’une fillette d’un an et demi écrasée mortellement samedi au Centre-du-Québec assure qu’il s’agit d’un terrible accident et qu’elle n’en veut à personne.

« Inquiétez-vous pas, il n’y a rien de criminel nulle part. C’est un accident, puis on n’en veut à personne. C’est comme ça. On va faire le deuil de notre petite poupoune », a livré la maman du bambin quelques heures après le tragique événement.

Ce drame est survenu samedi après-midi, sur le coup de 13 h 30, sur le 3e Rang Ouest à Saint-Samuel, près de Victoriaville.

À ce moment, un homme au volant d’une camionnette Ford s’est mis en marche arrière dans la cour de la résidence, écrasant la petite fille d’un an et demi au passage. Il s’agissait d’un invité du jeune couple, a révélé la mère dont on taira l’identité en raison des circonstances de l’événement.

« C’est quelque chose qu’on a vu de nos propres yeux. On a essayé de sauver notre fille, mais on n’a pas pu », a poursuivi la jeune mère toujours sous le choc, dévastée à l’idée que ses deux autres fillettes aient à vivre cette histoire bouleversante. 

« On a hâte d’aller les chercher et de passer du temps avec elles. On va vivre le deuil comme on peut. Là, on n’a plus envie d’en parler. »  

Enquête ouverte

Une enquête du coroner a été ouverte afin de comprendre les causes et les circonstances du décès. 

« Pour une raison restant à être déterminée, le conducteur de la camionnette reculait dans une entrée privée et c’est à ce moment-là que la collision est survenue avec l’enfant de un an et quelques mois », a mentionné Louis-Philippe Bibeau de la Sûreté du Québec.

Selon les informations partagées par le corps de police, la mort de la petite victime a été constatée sur place.

– Avec l’Agence QMI