/news/culture

Marjo chante encore pour les Hells Angels

Éric Thibault | Le Journal de Montréal

Marjo s’est fait photographier à la droite du Hells Angel Serge Lebrasseur, en compagnie de la conjointe du motard et du bluesman Carl Tremblay (à gauche), le soir de ce spectacle privé du 1er septembre dernier.

Marjo s’est fait photographier à la droite du Hells Angel Serge Lebrasseur, en compagnie de la conjointe du motard et du bluesman Carl Tremblay (à gauche), le soir de ce spectacle privé du 1er septembre dernier.

La chanteuse Marjo a été la vedette d’un spectacle parrainé par un membre des Hells Angels et auquel plusieurs motards ont assisté à Sorel-Tracy, le mois dernier.

L’interprète de Provocante et Illégal apparaît tout sourire aux côtés de l’organisateur de ce spectacle privé, le Hells Serge Lebrasseur, sur une photo prise durant cette soirée et qui circule sur les réseaux sociaux.

Le motard de 55 ans a lui-même publié ce cliché sur sa page Facebook, ainsi qu’un extrait d’une vidéo où Marjo chante son succès Ailleurs le soir du 1er septembre.

Jointe par Le Journal, la célèbre rockeuse s’est dite surprise de se trouver dans un party de motards puisqu’on lui avait demandé d’aller chanter « pour des petits enfants ».

« Je n’en savais absolument rien, a-t-elle dit lors d’une brève entrevue téléphonique. J’avais su que c’était un party qui se fait chaque année pour des petits enfants. Voilà. C’est tout ce que je savais. J’ai été étonnée. »

L’artiste de 66 ans a ensuite mis fin à l’entrevue avant qu’on puisse la questionner sur la photo où elle pose avec le motard moustachu.

Un Hells d'expérience

Lebrasseur, qui porte les couleurs des Hells depuis presque 21 ans, a accompagné cette photo — où il porte un chandail clairement identifié aux Hells Angels du chapitre de Trois-Rivières dont il fait partie — d’un court message sur Facebook pour remercier tous ceux ayant participé à cette « très belle soirée ».

Les policiers étaient bien au fait de cette fête que certains internautes ont appelé « le party à Serge ». Il s’agit en effet d’une réception que ce motard organise annuellement sur une propriété privée à Sorel-Tracy.

Selon nos informations, plusieurs membres des Hells Angels et de leur principal club supporteur dans cette région, le Beast Crew, étaient présents au spectacle dont Marjo était l’invitée de marque parmi d’autres artistes, dont le bluesman et harmoniciste Carl Tremblay.

Serge Lebrasseur a passé six ans derrière les barreaux à la suite de son arrestation dans l’opération SharQc, entre 2009 et 2015. Il s’était reconnu coupable de complot pour meurtres reliés à la guerre sanglante que les Hells ont livrée aux Rock Machine lors des années 90.

Ce n’est pas la première fois que Marjo chante pour des Hells.

Aussi en 1988

Celle qui a vendu plus d’un million d’albums a été la tête d’affiche d’un spectacle-bénéfice présenté par le gang criminalisé, le 28 février 1988, dans un bar de la rue Sainte-Catherine, à Montréal. L’objectif avoué de cette soirée était de financer le fonds de défense du club de motards destiné à payer les frais d’avocats de leurs membres accusés ou détenus.

À l’époque, une vingtaine de Hells venaient d’être condamnés pour leur rôle dans la tuerie de Lennoxville, une purge interne où cinq membres du défunt chapitre North furent éliminés le 24 mars 1985. Leurs corps criblés de balles, mis dans des sacs de couchage lestés de blocs de béton, avaient ensuite été repêchés dans le fleuve Saint-Laurent.

Qui est Serge Lebrasseur

♦ Ex-membre des Rowdy Crew, un défunt club-école des Hells

♦ Le 9 août 1994, il a survécu à une tentative de meurtre d’un propriétaire de bar de Sorel qui refusait que les Hells prennent le contrôle de son établissement. Un projectile d’arme à feu lui a traversé le bas du dos et les intestins, le laissant avec une jambe paralysée et de l’incontinence. Le proprio du bar a été assassiné trois ans plus tard, mais Lebrasseur n’a jamais été accusé de ce meurtre.

♦ Le 5 décembre 1998, il obtient ses « patches » de membre en règle du chapitre de Montréal des Hells et deviendra l’un des sergents d’armes du gang, participant à plusieurs « meetings de guerre » durant le conflit avec les Rock Machine. En 2004, il passe du chapitre de Montréal à celui de Trois-Rivières.

♦ En avril 2009, il est arrêté comme presque tous les autres Hells Angels du Québec dans l’opération SharQc. Il sera libéré en mars 2015 après avoir plaidé coupable à une accusation de complot pour meurtres.

♦ Pendant sa détention, il a intenté une poursuite de 390 000 $ contre les services correctionnels du Québec en leur reprochant de lui avoir fait subir « des situations humiliantes et dégradantes » liées au handicap qu’il traîne depuis qu’il a été blessé par balle en 1994. La Cour supérieure n’a pas encore réglé ce litige.

♦ Le 15 juin 2019, il a été arrêté pour menaces et intimidation à l’endroit d’un agent de sécurité à Sorel-Tracy. Il est toujours en attente de procès.

D’autres vedettes chez les Hells

Ginette Reno et Jean-Pierre Ferland

Les deux vedettes avaient chanté aux noces du défunt Hells Angel René Charlebois, le 5 août 2000. Le chef des Hells à l'époque, Maurice Boucher, était même monté sur scène avec Ginette Reno. Celle-ci avait publiquement offert ses excuses quelques jours plus tard pour cet « incident malheureux ». Ferland a dit qu’il ignorait qu’il s’en allait chanter au mariage d’un motard. C'est à Charlebois que l'ex-enquêteur de la police de Montréal Benoit Roberge a vendu des informations, ce qui a valu à ce dernier d'être condamné pour gangstérisme en 2014. L'ancien motard du chapitre Nomads s'est suicidé après s'être évadé d'un pénitencier de Laval où il purgeait sa peine pour complot de meurtre et trafic de drogue, il y a six ans.

Martin Stevens et Charles Biddle Jr

Le premier a chanté son tube disco Love is in the Air et le second a entonné Belle, de la comédie musicale Notre-Dame-de-Paris, au mariage de l'ancien Hells Angel André Chouinard, le 23 mai 1999, au Château Vaudreuil. Les policiers ont mis la main sur un enregistrement vidéo de leur performance en menant des perquisitions chez des motards lors de l'opération Printemps 2001. Les médias en ont fait état quand la Couronne a déposé la bande vidéo en preuve lors d'un mégaprocès en 2003. Les deux artistes ont déclaré qu'ils n'avaient pas été prévenus qu'on les engageait pour aller chanter aux noces d'un motard. Chouinard a ensuite été condamné à 22 ans d'incarcération pour complot de meurtres, importation de cocaïne et gangstérisme.

Mike Ward

En novembre 2018, l'humoriste Mike Ward a révélé qu'il a déjà donné des spectacles pour les Hells Angels et qu'il a même bénéficié de leur protection après avoir été la cible de menaces de mort, 10 ans auparavant. « J'ai tout le temps vu le crime organisé comme de la business illégale. Mais je n'ai pas de problème avec eux », avait-il mentionné en entrevue au Journal.