/regional/montreal/montreal

Des portes anti-suicides et accidents sur la ligne orange d’ici 2026?

Elsa Iskander | Agence QMI

Jean-Francois Villeneuve/Agence QMI

La Société de transport de Montréal (STM) envisage d’installer des portes palières sur les quais des 31 stations de la ligne orange du métro d’ici 2026.

Ces portes coulissantes installées sur les quais, qui s’ouvrent uniquement lorsque la rame de métro est immobilisée, visent à réduire les incidents et les arrêts de services. Elles sont utiles pour empêcher que des objets ou des personnes tombent accidentellement sur les voies, et contribuent aussi à prévenir les suicides.

Leur installation permettra de «minimiser les interruptions de service liées à la clientèle, pour des incidents volontaires ou involontaires (intrusions en tunnel, objets échappés sur la voie, chutes, etc.), ce qui représente environ 50 % des interruptions de service qui surviennent dans le métro», explique Philippe Déry, porte-parole de la STM.

Pour d'autres sociétés de transport, l'installation de telles portes a permis de réduire «de façon drastique» ce nombre d'incidents et donc d'améliorer l'efficacité du service, poursuit-il.

Prototype

Des portes palières d'une hauteur de 2,5 mètres seraient installées sur les quais des stations existantes de la ligne orange, d’après les documents reliés à l’appel d’intérêt publié le 30 septembre dernier via le Système électronique d’appel d’offres.

Les entreprises intéressées sont invitées à acheminer des propositions à la STM d’ici la fin octobre. Le lancement d’un appel d’offres, qui précède l’octroi d’un contrat, est prévu vers la mi-2020, selon un échéancier préliminaire.

Un prototype serait installé sur une station de métro entre l’automne 2021 et la fin 2022. Puis, les 30 autres stations seraient équipées entre 2023 et 2026.

La STM ne veut pas rendre publique une estimation de coûts pour éviter d’influencer le marché. Cependant, en 2017, la société de transport avait indiqué que l’installation de portes palières pourrait coûter de 10 à 15 millions $ par station.