/news/world

Les Airbus A220 de Bombardier cloués au sol par Swiss

Agence QMI

Tous les Airbus A220 construits par Bombardier qui appartiennent à la compagnie aérienne Swiss ont été cloués au sol mardi.

L’entreprise suisse a décidé de réviser d’urgence sa flotte de 29 appareils à la suite d’un autre problème de moteur d’un avion liant Londres à Genève, mardi, a rapporté la Radio télévision suisse (RTS). L’engin a été contraint d’atterrir à Paris.

Le moteur a été fabriqué par la compagnie américaine Pratt & Whitney, qui est bien implantée dans la région de Montréal.

Swiss a mentionné que ces avions ne voleront pas tant qu’ils n’auront pas été inspectés. Par conséquent, le transporteur aérien a été contraint d'annuler 55 vols prévus mardi et mercredi.

Le processus d'inspection semblait toutefois aller bon train. Swiss a indiqué, à peine quelques heures après l'annonce du clouage au sol des appareils, qu'un premier avion avait déjà été complètement inspecté, sans trouver le moindre défaut. Il devait reprendre du service sous peu.

«Si l'on se fie à la planification actuelle [des inspections], nos vols pourront reprendre jeudi», a fait savoir Swiss sur son compte Twitter.

Les Airbus A220 en service un peu partout autour du globe ont connu de nombreux problèmes de moteurs récemment. L'incident affectant l’engin de Swiss mardi est le huitième à survenir sur ce type d'appareil en à peine plus d’un an, a mentionné la RTS.

Cet incident de mardi a été qualifié de «sérieux» par les autorités aériennes françaises, a rapporté Reuters. Le bureau de la sécurité des transports des États-Unis devrait également faire enquête sur ces moteurs qui se trouvent aussi sur des avions conçus par Embraer.

Les Airbus A220 ont été lancés par Bombardier sous le nom de C Series. Ils ont changé de nom lorsqu’Airbus est devenue propriétaire majoritaire de cette division de la compagnie québécoise.