/finance/homepage

«Nous pensons que l’énergie propre du Québec peut être mieux utilisée»

TVA Nouvelles

Les économistes québécois qui ont publié une lettre ouverte critiquant le projet GNL Québec estiment que l’énergie propre du Québec pourrait être mieux utilisée.

L’usine de liquéfaction de gaz naturel qui doit être construite à Saguenay utiliserait en effet l’hydroélectricité simplement pour refroidir le gaz.

«Ce qu’on dit, c’est que si on prend au sérieux l’idée de l’urgence climatique est-ce que, un, c’est la meilleure manière de développer le Saguenay, de deux, d’utiliser notre énergie propre?», a indiqué le professeur à l’Institut des sciences de l’environnement de l’UQAM, Éric Pineault, à Julie Marcoux.

«Il faut comprendre qu’on prend du gaz naturel non conventionnel issu de fracturations, on le transporte pendant 3 ou 4000 kilomètres, on l’amène chez nous et nous tout ce qu’on fait, c’est qu’on prend notre hydroélectricité et on s’en sert pour le refroidir. Nous pensons que l’énergie propre du Québec peut être mieux utilisée.»

Voyez le reste de son entrevue dans la vidéo ci-dessus.