/regional/montreal/laval

Un radar photo sur la 440 pour discipliner les mauvais conducteurs

TVA Nouvelles

Même si un radar photo est installé à l’endroit où un tragique accident est survenu sur l’autoroute 440 à Laval, en août dernier, des commerçants du coin ont l’impression que la situation est toujours aussi dangereuse.

«Moi, je ne trouve pas que ça a changé, dit un travailleur du coin. On entend toujours les klaxons des 18 roues ou des camions quand ils passent, qu'ils se font couper. Personnellement, je n’ai pas vu de différence.»

Dix jours après l'accident qui a fait 4 morts et une quinzaine de blessés le 5 août, le ministre des Transports a annoncé une série de mesures pour augmenter la sécurité du secteur.

En plus du radar photo mis en place il y a un mois, des policiers surveillent activement les environs.

Il suffit de se promener à l'heure de pointe pour constater à quel point le secteur est névralgique. Plusieurs automobilistes considèrent le coin comme dangereux, au point où certains ne veulent carrément plus y passer.

Les experts poursuivent leurs analyses entamées à la suite du tragique accident. Les recommandations finales seront connues au printemps 2020.

Dans la même catégorie