/regional/saguenay

Grève évitée au Manoir Champlain

Jean Houle | TVA Nouvelles  

La grève est évitée au Manoir Champlain de Saguenay. Les syndiqués ont accepté la nouvelle offre de l'employeur dans une proportion de 76 %.

Les 110 syndiqués avaient prévu déclencher une grève générale illimitée à compter de vendredi au Manoir Champlain, qui héberge plus de 400 personnes âgées autonomes et semi-autonomes.

L'employeur avait déposé une nouvelle offre à la suite de cette menace de grève.

Les gains monétaires sont satisfaisants aux yeux du syndicat. L'échelon salarial sera notamment augmenté chaque année, en plus de l'augmentation salariale prévue. L'employé qui travaille de soir et le week-end aura désormais droit à deux primes.

«Auparavant, c'était la prime la plus élevée (celle de nuit) qui s'appliquait. Maintenant, les deux primes vont s'additionner, pour atteindre 85 cents l'heure, et non plus 60 cents», a précisé la représentante du Syndicat des employés de soutien du Québec, Annie Potvin.

Les négociations ont été longues. Le syndicat avait entrepris des périodes de débrayage sporadique au printemps dernier.

«Nos membres ont développé une solidarité dans tout le processus, a constaté Mme Potvin. Avant, ils se croisaient au travail et se saluaient, mais sans vraiment se connaître.»

La direction n'a pas voulu commenter le règlement. L'entente doit être ratifiée la semaine prochaine.