/news/currentevents

Trafic humain et proxénétisme: 31 arrestations lors d’une vaste opération policière au Canada

Maxime Deland | Agence QMI

Les policiers ont arrêté un total de 31 personnes dans le cadre d’une vaste enquête sur le crime organisé et la traite de personnes touchant notamment l’Ontario et le Québec, ont annoncé les autorités, jeudi.

Les suspects appréhendés font face à plus de 300 chefs d’accusation.

Cette enquête d’envergure a été ouverte il y a un an, après que deux jeunes femmes eurent contacté la police après avoir fui leur présumé proxénète, Jonathan Nyangwila.

Le travail des policiers a ensuite permis d’identifier plusieurs suspects soupçonnés d’être impliqués dans un vaste réseau de trafic humain dirigé par le crime organisé.

La semaine dernière, plusieurs perquisitions ont été effectuées à différents endroits au pays, notamment dans la grande région de Toronto et dans la province de Québec.

La majorité de la douzaine de victimes identifiées lors de l’enquête provenaient du Québec, mais elles avaient été envoyées dans d’autres provinces canadiennes pour se prostituer.

«Malgré les agressions violentes, les agressions sexuelles, la torture et autres circonstances dégradantes persistantes, de nombreuses victimes ont trop peur pour se manifester et nient souvent complètement les événements», ont déploré les autorités dans un communiqué.