/regional/quebec/quebec

Traverse Québec-Lévis: les travaux prolongés jusqu'en novembre

Jean-François Racine | Journal de Québec

ARCHIVES/JOURNAL DE QUÉBEC

La traverse Québec-Lévis doit prolonger ses travaux encore au moins deux semaines. Seuls les piétons vont donc continuer de pouvoir monter à bord.

Les travaux visent à faire l’installation de structures de levage hydrauliques plus performantes qui répondent aux nouvelles normes.

Les travaux, qui devaient se terminer le 21 octobre, vont maintenant se prolonger jusqu’au 4 novembre 2019, mais la date reste à être confirmée.

Durant la période de travaux, comme l’embarcadère principal est inaccessible, il n’est pas possible pour les véhicules d’embarquer à bord.

Le service de traversier aux piétons et cyclistes continuera d’être assuré à l’aide d’une passerelle d’appoint qui peut ne pas convenir à tous.

La passerelle d’aluminium, disposée entre le quai et le navire, peut être plus ou moins inclinée selon la marée.

De même, les passagers en fauteuil roulant, en triporteur, quadriporteur ou scooter ne pourront pas embarquer à bord pour des raisons de sécurité.

Les passagers avec une poussette ou un vélo doivent être en mesure de transporter leur équipement sur la passerelle d’appoint.

Déjà dans les premiers jours des travaux, à la fin du mois de septembre, le service difficile donnait des maux de tête à quelques utilisateurs du traversier entre Québec et Lévis, qui peinaient à monter et à descendre du navire par la rampe d’accès temporaire.

«Le système est zéro optimal. J’ai vu un homme âgé, je pensais qu’il allait mourir. C’est dangereux. Je ne sais pas comment ça peut être toléré. Ce n’est pas quelques jours, c’est un mois. J’ai fait des plaintes. Le niveau de satisfaction est très bas», avait expliqué Gilbert Noreau, qui fait la navette chaque jour entre sa résidence et son lieu de travail.