/regional/quebec/quebec

Un premier CHSLD sur une réserve amérindienne

Diane Tremblay | Journal de Québec

COURTOISIE

La construction d’un CHSLD de 9,1 M$ s’est amorcée à Wendake. L’ouverture de l’établissement de 24 lits est prévue à l’été 2020.

L’annonce a été officialisée mercredi par la ministre responsable des Aînés, Marguerite Blais, et la ministre responsable des Affaires autochtones, Sylvie D’Amours.

Le montant destiné à financer la construction de cet établissement a été revu la hausse, passant de 6,8 M$, sous le précédent gouvernement, à 9,1 M$.

Mme Blais a justifié cette augmentation par l’adoption de nouvelles pratiques en matière d’hébergement de soins de longue durée. Les chambres seront notamment 30% plus grandes.

«Tout ce qui ressemble à un hôpital n’existe plus. Ce sont des milieux de vie qui ressemblent davantage à de petites unités», a décrit Mme Blais.

«Il faut créer des environnements qui sont extrêmement différents avec de grandes fenestrations. Ce n’est plus la même clientèle qu’il y a 15 ans. Donc, il faut faire des changements à la fois de culture organisationnelle, de pratiques et d’environnement architectural», a-t-elle ajouté.

«Ça fait longtemps qu’on rêve à cette journée-là», a affirmé pour sa part Konrad Sioui, grand chef de la Nation huronne-wendat.

Réaliser des grandes choses

«Entre gouvernements, on est capable de réaliser des grandes choses sans devoir attendre après les autres», a-t-il ajouté en référence au gouvernement fédéral qui est absent de cette portion du financement.

«On a fait fi des ordres de gouvernements qui souvent nous empêchent, nous les Premières nations, d’atteindre un objectif ou pas parce que c’est toujours : est-ce que c’est fédéral? Est-ce que c’est provincial? De quelles responsabilités est-ce? On a un gouvernement qui a dit on va le faire eu égard du niveau de gouvernement», s’est réjoui le grand chef.

Le budget annuel de fonctionnement sera porté de 1,2 M$ à 1,8 M$.

Ce CHSLD fait partie du projet Tortue qui a commencé par la construction d’un centre de santé sur la rue de l’Ours, à Wendake, en 2013. D’autres phases sont prévues sur le même site dont un nouvel édifice qui servira de résidence intermédiaire pour les personnes aînées. Tous les bâtiments seront reliés les uns aux autres par un tunnel. La dernière phase consiste en la construction de logements communautaires pour une clientèle autonome. Les travaux de construction du CHSLD se sont amorcés au début du mois de septembre.

«C’est une première sur tous les territoires des Premières nations du Québec. Ça fait 15 ans qu’on travaille sur ce projet», a souligné le vice-grand chef Marc Savard qui est responsable du dossier de la santé et du mieux-être.

«C’est un continuum de services pour nos aînés», a-t-il ajouté en terminant.