/sports/homepage

Ces athlètes qui ont perdu beaucoup d’argent...

Agence QMI

Tout récemment, l’histoire de l’ex-hockeyeur Donald Brashear, qui travaille dans un restaurant Tim Hortons pour reprendre sa vie en main, a surpris plusieurs observateurs. Voici quelques exemples d’athlètes qui, comme Brashear, ont éprouvé des ennuis financiers.

Sergei Fedorov

L’ex-gloire des Red Wings de Detroit Sergei Fedorov s’est fait entourlouper par un imposteur pendant 11 ans. Fedorov aurait perdu 43 millions $ aux mains de Joseph Zada, un homme qui se présentait comme un grand investisseur du pétrole en Arabie Saoudite. Zada se retrouve aujourd’hui en prison pour une durée de 17 ans (jugé coupable pour fraude en 2016).

Allen Iverson

En plus de détester l’entraînement, l’ancienne vedette de la NBA Allen Iverson haïssait visiblement son portefeuille. Iverson, qui a cumulé des gains de plus de 200 millions $ pendant sa carrière, a perdu la grande majorité de sa fortune. Joueur compulsif et débordant de générosité, l’ancien des 76ers de Philadelphie est notamment banni des casinos d’Atlantic City et de Detroit.

Marion Jones

Marion Jones était une prolifique sprinteuse avant d’être jugée coupable de dopage en 2007. Jones a tout perdu à partir de ce moment, dont sa commandite d’un million $/an avec Nike et ses chèques de plusieurs milliers de dollars par course. Jones a aussi passé quelque temps dans un pénitencier pour avoir menti à un jury fédéral.

Bobby Orr

L’un des meilleurs défenseurs de l’histoire de la Ligue nationale de hockey, Bobby Orr est passé bien près de la faillite en 1980, tout juste après avoir annoncé sa retraite. Passant des Bruins de Boston aux Blackhawks de Chicago en 1976 pour un chèque de trois millions $, Orr a fait confiance à la mauvaise personne pour gérer sa fortune. Son agent et ami, Alan Eagleson, a été jugé pour fraude en 1998 et s’est exclu lui-même du Temple de la renommée du hockey.

Dorothy Hamill

L’après-carrière de Dorothy Hamill, une médaillée d’or en patinage artistique en 1978, a été un vrai calvaire. Elle a déclaré faillite en 1991 puisqu’elle a dépensé beaucoup d’argent en cour pour obtenir la garde de sa fille. Souffrant de dépression et d’un cancer du sein, Hamill a ensuite été prise avec plusieurs factures médicales importantes.

Antoine Walker

Après 108 millions $ accumulés pendant sa carrière, le joueur de basketball Antoine Walker a déclaré faillite en 2010. Walker a dépensé son argent sur des voitures, des bijoux et des maisons en plus d’aider une trentaine de proches à améliorer leur situation. Remis de ses déboires financiers, Walker essaie maintenant d’aider les jeunes à ne pas faire les mêmes erreurs que lui.

John Daly

Joueur de golf reconnu internationalement, Daly dit avoir perdu 98 millions $ dans les casinos. Bon an, mal an, il aurait aussi remporté 45 millions $ dans les jeux de hasard pour compenser une partie de ses pertes. Dans les années 1990, Daly a aussi eu des problèmes d’alcool et de drogue.

Diego Maradona

Le controversé joueur de soccer Diego Maradona a toujours détesté payer ses taxes. En 2009, cette habitude l’a rattrapé puisque l’Agence fiscale italienne l’a pincé et demandé 54 millions $ à l’Argentin. L’ancien milieu de terrain de Naples poursuit une vie rocambolesque, lui qui a été friand de cocaïne.

Mike Tyson

Drogue et alcool auront marqué la carrière de l’un des boxeurs les plus titrés de l’histoire. Tyson a dilapidé son argent sur des plaisirs matériels tout au long de sa vie et a été père cinq fois, en plus d’entretenir maintes relations amoureuses. Il a déclaré faillite en 2003.

Boris Becker

Le tennisman Boris Becker a été poussé à la faillite en juin 2017 après une décision d’un tribunal britannique. L’ancien numéro 1 mondial aurait été incapable de payer une monstrueuse dette d’une cinquantaine de millions $, qu’il devait a une firme bancaire privée. L'Allemand s’était habitué de vivre dans le luxe.