/regional/montreal/montreal

Montréal interdira aux commerces de jeter leurs vêtements invendus

TVA Nouvelles

Le plan de gestion des matières résiduelles doit être présenté par la Ville de Montréal et interdira aux commerçants de jeter des vêtements invendus.

«Sur le plan moral, ça fait mal de voir ça», avoue d’entrée de jeu Jean-François Parenteau, responsable de l'environnement pour la municipalité.

À LIRE ÉGALEMENT

Une bonne nouvelle pour les recycleurs de textiles

Les entreprises seront donc encouragées à donner les produits invendus à des organismes ou de les intégrer dans une économie dite «circulaire» pour les réutiliser.

«On comprend que les entreprises veulent protéger leur marque de commerce, mais on va les encourager à utiliser d’autres filières et d’autres sphères d’activité», explique l’élu montréalais.

Ce dernier cite d’ailleurs en exemples quelques pistes pour recycler et réutiliser le matériau des vêtements, soit la fabrication de chiffons ou le rembourrage de meubles et de sièges de voiture.

Cette annonce pourrait susciter la grogne de certains commerçants qui doivent déjà composer avec certains défis.

«Les changements viennent heurter, mais plusieurs bannières le font déjà», précise Jean-François Parenteau.

«La ‘fast fashion’ est très présente, la quantité qui se retrouve dans nos sites d’enfouissement est énorme [...] et c’est une matière qui prend énormément de temps à se décomposer», conclut l’élu.