/finance/homepage

Augmentation du nombre de touristes internationaux à Montréal

Agence QMI

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Le nombre de touristes internationaux a augmenté de 5 % cet été à Montréal par rapport à la même période l’an dernier.

C’est ce que révèle le bilan pour la saison chaude 2019 publié vendredi par Tourisme Montréal.

Alors que l'on constate une légère augmentation de 3 % du nombre de visiteurs en provenance des États-Unis, la hausse est carrément spectaculaire lorsqu’on s’intéresse aux touristes français et mexicains.

En effet, ces derniers ont été 20 % plus nombreux dans la métropole cet été par rapport à l’été 2018. L’afflux en provenance de l’Hexagone a quant à lui bondi de 10 % pour la même période.

Montréal a aussi la cote chez les touristes allemands. Ils ont été plus nombreux de 14 % à venir profiter des terrasses de la rue Sainte-Catherine, de la vue du mont Royal ou encore de l’ambiance du Vieux-Montréal.

Évidemment, cette hausse de visiteurs étrangers se traduit par une augmentation de l’achalandage à l’Aéroport international Montréal-Trudeau. Quelque quatre millions de passagers internationaux ont passé par l’aéroport cet été, une augmentation de 5,5 % en comparaison à l’été 2018.

Depuis janvier, c’est donc 9,1 millions de personnes qui ont transité par Dorval, en hausse de 6,8 % pour le même laps de temps l’an dernier.

Tourisme Montréal note par ailleurs que les attraits du Vieux-Port ont été particulièrement prisés des vacanciers durant la saison estivale, avec une croissance de 26 % de visiteurs, notamment à cause de la pyramide PY1 de Lune Rouge, la société fondée par Guy Laliberté.

L’organisme dit aussi avoir organisé deux fois plus de congrès cette année.

À cause du bon été enregistré par l’industrie touristique montréalaise, les chiffres risquent d’être à la hausse aussi lors du bilan annuel. Tourisme Montréal prévoit une croissance de 2,1 % pour 2019.

Par ailleurs, les indicateurs ne sont pas tous au vert pour le secteur touristique. Selon l'Association des hôtels du Grand Montréal, le taux d’occupation moyen des hôtels sur l’île s’élevait à 85,3 % au courant de l’été, un chiffre stable par rapport à l’été 2018, et ce, malgré la hausse de touristes.