/news/politics

Greta Thunberg marche dans les rues d’Edmonton

Agence QMI

La jeune activiste écologiste Greta Thunberg a pris les rues d’Edmonton d’assaut, vendredi, comme elle l’avait fait le 27 septembre dernier à Montréal.

À LIRE ÉGALEMENT

Greta Thunberg jouera-t-elle un rôle en fin de campagne ?

Cette grève du climat, à laquelle des milliers de jeunes et moins jeunes ont pris part, a perturbé la circulation dans le centre-ville de la capitale albertaine.

La jeune suédoise de 16 ans s’est rendue avec les marcheurs jusqu’à l’Assemblée législative de l’Alberta.

Une contremanifestation de gens en faveur des pipelines s’est déroulée en parallèle, selon Global News.

Greta Thunberg a pris la parole et indiqué, selon l’«Edmonton Journal»: «Nous ne pouvons pas laisser cette crise continuer à être un problème politique partisan. Si vous pensez que nous devrions plutôt aller à l'école, alors nous vous suggérons de prendre notre place dans la rue», a-t-elle déclaré.

«Ce n'est pas une opinion, a-t-elle aussi dit à propos de la crise climatique. C’est la meilleure science disponible actuellement», a déclaré Greta Thunberg.

«Les adolescents ne sont ni scientifiques ni politiciens, mais ils ont bien fait leurs devoirs, a-t-elle enchaîné, en disant que si les gens comprenaient les conséquences de la crise climatique, ils ne lui demanderaient pas pourquoi elle doit descendre dans la rue.