/regional/sherbrooke/centreduquebec

La migration des oies blanches dans l'objectif de Sophie Thibault

TVA Nouvelles

Tous les vendredis, Sophie Thibault combine ses deux passions, l’information et la photographie, dans le cadre de la chronique «Derrière ma caméra», au TVA Nouvelles de 22h.

Amateurs d’oiseaux, notre chef d’antenne vous emmène cette semaine sur un site unique: le Réservoir Beaudet, à Victoriaville.

C’est le lieu de prédilection des oies blanches, en chemin vers le sud, dans leur grande migration d'automne. À ce temps-ci de l'année, elles peuvent être entre 100 000 et 150 000 à prendre une pause sur le lac.

De nombreux photographes, fous des oies, peuvent passer des heures sur les rives du réservoir pour rapporter des centaines d'images sur leur capteur.

Le défi, quand les oiseaux se retrouvent en si grand nombre, c'est de se frayer un chemin, surtout à l'amerrissage. Avec une couleur bleutée, les oies ont l'air d'être faites en acier.

Le clou du spectacle, c'est quand toutes ces oies décident qu'elles repartent, d'un même souffle, vers les champs se nourrir. Le bruit des ailes et leurs cris, cela «prend littéralement aux tripes» selon Sophie Thibault.

Le symposium d'art ornithologique, «Victo et ses oies», se tient en fin de semaine sur place.

Voyez toutes les photos dans la galerie en tête d’article.