/finance

Les fournisseurs et marchands de Lowe’s-RONA inquiets

Des fournisseurs de Lowe’s-RONA ne cachent pas leur inquiétude face à l’avenir de l’entreprise.

À LIRE ÉGALEMENT

Gestion de crise chez Lowe’s-RONA

 

Le ménage se poursuit chez Lowe’s-RONA

Depuis que Lowe’s a procédé à l’achat de RONA en 2016, l’entreprise a toujours soutenu que la transaction avait été bénéfique pour les fournisseurs québécois. Cependant, certains d’entre eux ne sont pas du même avis à l’heure actuelle, a pu constater TVA Nouvelles à l’occasion d’un salon d’achats annuel qui rassemblait plus de 700 fournisseurs de la bannière, à Montréal.

Pour le président de l’Association québécoise de la quincaillerie et des matériaux de construction, Richard Darveau, Lowe’s-RONA doit préserver et protéger sa chaîne d’approvisionnement au Québec.

«D’abord comme Québécois, toute perte de siège social nous affecte, que ce soit émotionnellement et économiquement. [...] Tant que les achats se font de façon décentralisée, il n’y a pas à crier au loup», a-t-il dit à la caméra de TVA Nouvelles.

Aux abords du Palais des congrès, plusieurs fournisseurs québécois se sont plaints d’être tassés au profit d’entreprises américaines.

L’un d’eux, dont l’anonymat a été préservé, a même affirmé avoir perdu un contrat d’un million de dollars récemment.

Venu de Vancouver, un fournisseur a affirmé que «le Québec est la colonne vertébrale de RONA».

Un franchisé du Manitoba, venu pour l’occasion, a avoué à TVA Nouvelles que les choses évoluaient lentement depuis que Lowe’s a acheté RONA.

Les récentes turbulences qui secouent l’entreprise, comme le départ à la retraite du grand patron de Lowe’s Canada, Sylvain Prud’homme ou la délocalisation possible de centaines d’emplois, animent les discussions entre fournisseurs et marchands.

-Avec les informations de Pierre-Olivier Zappa

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.