/regional/montreal/montreal

Montréal-Trudeau: les plaintes de bruit liées aux aéronefs explosent

Agence QMI

JOEL LEMAY / 24 HEURES / AGENCE QMI

Près de 17 000 plaintes liées au bruit des aéronefs ont été compilées ces neuf derniers mois par l’organisme à but non lucratif Montréal-dB.

Ces plaintes, en hausse de 2492 % par rapport à la même période de 2018, ont été enregistrées par l’entremise de l’application AÉROplainte, gérée par Montréal-dB.

Ainsi, de janvier à septembre, ce sont précisément 16 443 plaintes de pollution sonore qui ont été signalées à Montréal-dB. Pour la même période de 2018, Aéroports de Montréal (ADM) avait enregistré 646 plaintes, mais a depuis cessé de publier le nombre de plaintes.

Soulignons que toutes les plaintes acheminées à l’application AÉROplainte sont réexpédiées par courriel à ADM.

Au total, 34 224 plaintes ont été signalées via AÉROplainte au cours des neuf premiers mois de 2019, dont près de 18 000 qui ont émané d’une seule et même personne, soit «54,9 % de toutes les plaintes», a révélé Bill Mavridis, de Montréal-dB. Ce dernier a indiqué qu’il était, dans les circonstances, nécessaire de normaliser les données, de sorte que le total de 34 224 plaintes a été ramené à 16 443.

«Bien que toutes les plaintes soient valides, les données ont été normalisées en raison de 17 801 plaintes [qui venaient du même endroit], soit 65 plaintes par jour», a expliqué M. Mavridis.

Projet d’observatoire du bruit

Pour soutenir leurs doléances concernant le bruit des aéronefs, Montréal-dB souhaite, avec la collaboration de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville – d’où provient la majorité des plaintes –, installer un observatoire du bruit avec la technologie de la firme californienne Getnoisy LLC.

Les autres territoires où le plus de plaintes ont été recensées sont l’arrondissement de Saint-Laurent, les quartiers centraux de Montréal ainsi que Dorval.