/news/world

«AOC», figure de la jeune garde démocrate, soutient Bernie Sanders

Agence France-Presse

L'élue démocrate Alexandria Ocasio-Cortez, connue comme «AOC», a apporté samedi son soutien à Bernie Sanders dans la course des primaires présidentielles de son parti, alors que le candidat de 78 ans tenait son premier meeting depuis sa crise cardiaque du 1er octobre.

«Je l'appelle tio Bernie», a lancé Alexandria Ocasio-Cortez, 30 ans, ancienne serveuse d'origine portoricaine propulsée au Congrès l'an dernier, lors d'un grand meeting du candidat dans sa circonscription du Queens, à New York. «Tio» veut dire oncle en espagnol.

«La seule chose qui me donnait espoir dans ma campagne incertaine pour le Congrès, c'est que Bernie Sanders avait prouvé qu'on pouvait mener une campagne populaire et gagner», a lancé la parlementaire, créditant son aîné d'avoir montré la voie en ayant toujours refusé tout financement politique par des entreprises.

«Quand j'étais serveuse et que je finissais mes études endettée, Bernie Sanders était l'un des seuls à dire que personne ne devrait commencer sa vie professionnelle avec une dette écrasante», a-t-elle lancé dans un discours enflammé.

«La course des primaires démocrates compte les meilleurs candidats jamais vus depuis une génération, et c'est en grande partie grâce au travail de toute une vie de Bernie Sanders», a dit AOC.

La benjamine du Congrès américain se revendique «socialiste», tout comme Bernie Sanders, qui siège lui au Capitole depuis 1991.

«On a du mal à croire à quel point elle a changé la politique en Amérique», a vanté le sénateur du Vermont peu après sur la même scène.

AOC rejoint ainsi autour du septuagénaire sa collègue Ilhan Omar, autre symbole de la nouvelle garde démocrate et membre de ce que Donald Trump appelle «la brigade», qu'il accuse de «haïr l'Amérique», Ilhan Omar, la première femme noire musulmane élue au Congrès, a apporté mardi son soutien à Bernie Sanders.

La campagne des primaires démocrates oppose une vingtaine de candidats, dont 12 ont participé à un débat cette semaine. À ce stade, Joe Biden, Elizabeth Warren et Bernie Sanders occupent les trois premières places dans les sondages, mais les premiers votes n'auront lieu qu'en février, dans l'Iowa.