/news/law

Maxime Labrecque coupable du meurtre au premier degré de son ex-conjointe

Magalie Lapointe | Journal de Montréal

gracieuseté, Lise Castonguay

Maxime Labrecque a été reconnu coupable de meurtre au premier degré samedi après-midi, au palais de justice de Saint-Hyacinthe. 

 « Coupable de meurtre au premier degré », a déclaré le président du jury devant une dizaine de proches de la victime d’Isabelle Lavoie et de deux membres de la famille de Maxime Labrecque. 

Incapable de retenir ses larmes, le père de la victime, Sylvain Lavoie est sorti de la salle. 

Les proches d’Isabelle Lavoie qui n’ont pas manqué une seule journée depuis le début du procès étaient soulagés. 

Délibérations

Le procès qui a débuté jeudi le 26 septembre, le jury composé de cinq hommes et sept femmes a mis quatre jours pour en arriver à un verdict unanime. 

Debout dans le box vitré des accusés, vêtu d’un chandail gris sport, Maxime Labrecque a baissé la tête. 

L’homme de 37 ans ans était accusé du meurtre prémédité de son ex conjointe, Isabelle Lavoie. 

Celle-ci a été assassinée dans la nuit du 12 au 13 septembre 2016 dans son appartement de Saint-Hyacinthe. Elle avait reçu près de 30 coups de couteaux par le père de ses deux enfants et celui qu’elle avait aimé pendant 15 ans. 

Ce verdict de culpabilité signifie que le trentenaire écope automatiquement d’une peine de détention à vie sans possibilité de libération avant 25 ans. 

La Couronne était représentée par Claudie Gilbert et Me Sabrina Labrie, tandis que Me Martin Latour et Me Marylie Côté représentaient l’accusé. 

Le procès a été présidé par le juge de la Cour supérieure du Québec, Michel Pennou.

Dans la même catégorie