/news/law

Un octogénaire a agressé sexuellement sa fille une cinquantaine de fois

Kathryne Lamontagne | Le Journal de Québec

Un individu de 89 ans de Lévis a reconnu avoir eu des relations sexuelles complètes avec sa propre fille dans les années 1970 et 1980.

Les gestes se seraient produits à une cinquantaine de reprises, selon la victime, qui était alors âgée de sept à 12 ans.

L’octogénaire — qu’on ne peut nommer pour ne pas identifier les victimes au dossier — a reconnu avoir commis l’inceste avec sa fille entre novembre 1977 et octobre 1983.

La première agression est survenue alors que la petite n’avait que sept ans. Selon les faits relatés par la Couronne, sa mère était alors hospitalisée.

Dans une déclaration, la jeune femme estime avoir été victime d’une cinquantaine d’agressions, toutes des relations sexuelles complètes. Son père a reconnu les faits, mais ne pouvait préciser le nombre.

D’autres victimes

L’octogénaire a aussi été reconnu coupable d’avoir attenté à la pudeur d’une amie de sa fille, à une occasion, entre juin et septembre 1982.

L’accusé, aux prises avec des problèmes cognitifs qui affectent sa mémoire, a affirmé ne pas se souvenir des événements, sans toutefois les nier. Le juge Alain Morand l’a reconnu coupable.

Un rapport présentenciel a été demandé pour l’individu, qui fait face à deux autres chefs d’accusation d’agression sexuelle envers deux autres victimes, pour des gestes perpétrés entre juin 1983 et septembre 1985, encore à Lévis. Le dossier doit revenir à la cour en décembre.