/news/world

Conor McGregor visé par une nouvelle accusation d'agression sexuelle

Agence QMI

L’Irlandais combattant d’arts martiaux mixtes Conor McGregor, est sous le coup d’une deuxième plainte pour agression sexuelle.

Selon le New York Times, une femme, dont l’identité est protégée par la loi irlandaise, a affirmé avoir été agressée par le combattant de 31 ans à l’intérieur de son véhicule devant un bar de Dublin la semaine dernière.

«Conor McGregor fait fréquemment l'objet de rumeurs, a déclaré son agent. Il nie catégoriquement toute allégation l'accusant d'agression sexuelle.»

Conor McGregor est connu pour ses frasques hors arène. Il attend déjà les conclusions d'une enquête débutée en 2018, après qu’une femme eut déposé une plainte pour agression sexuelle à Dublin. Interrogé en janvier, il ne fait toutefois pas face à des accusations formelles.

En mars, il a été accusé de vol qualifié à main armée après avoir saisi le téléphone portable d’un admirateur avant de le briser. Les accusations ont été abandonnées après un procès civil, selon CBS Sports.

Il y a deux mois, McGregor a été impliqué dans un incident de voie de fait, pris en vidéo dans un pub de Dublin après qu'un des clients assis au bar eut refusé un whisky du boxeur.

«Je suis assis sur le tabouret en train de boire une pinte, tranquille avec mon ami, puis tout à coup, parce que je refuse son verre, je reçois un coup de poing, avait déclaré cet inconnu à l'«Irish Daily Star». Je n’ai pas eu besoin de ça dans la vie.»

La victime de 50 ans, avait qualifié McGregor d’«intimidateur avec de l'argent» et s'est dite satisfaite que des millions de personnes aient pu visionner la vidéo sur les médias sociaux.