/news/tele

Kevin Bazinet sauvé de l'anxiété par sa chienne Tinkerbell

TVA Nouvelles

Le chanteur Kevin Bazinet a pu compter sur une complice de (petite) taille pour l’aider à affronter son anxiété et son agoraphobie: sa chienne Tinkerbell, qui le suit partout et lui donne l’impression de traîner toujours avec lui un peu de sa zone de confort.

Après avoir remporté La Voix en 2015, beaucoup de choses se sont ajoutées à son agenda. Pour quelqu’un qui se dit «très anxieux à la base», le quotidien est devenu stressant à gérer, alors qu’il voyait tout ce qui s’en venait, tournée, entrevues, responsabilités... C’est alors qu’il a décidé d’adopter un chien pour le réconforter.

Une décision qui se révélera salutaire.

«J’ai fait une crise de panique à un moment donné, et ma blonde m’a apporté Tinkerbell. Tout de suite, elle s’est rapprochée de moi et m’a présenté son cou», a raconté le jeune homme, précisant qu’il avait cette habitude, quand il est calme, de lui donner «des bisous dans le cou».

«On dirait qu’ils ressentent quand on est stressés», a-t-il expliqué, en entrevue à «Deux filles le matin», lundi.

Il s’est créé un véritable lien émotif entre l’homme et son chien, d’ailleurs remarquable pendant l’entrevue. La petite bête était visiblement stressée lors de son passage sur le plateau de télévision et réclamait beaucoup d’attention de la part de son maître, tremblante et gémissante. «Juste qu’elle soit stressée, ça me stresse moi-même», a admis Kevin Bazinet.

Voyez l’extrait complet de l’entrevue dans la vidéo ci-haut.

Dans la même catégorie