/news/elections

Les élus de la région du Lac-St-Jean prêts à travailler avec Alexis Brunelle-Duceppe

Jean Houle | TVA Nouvelles

Le bloquiste Alexis Brunelle-Duceppe a raflé le seul comté du Saguenay Lac-St-Jean qui appartenait au gouvernement de Justin Trudeau.

Si les électeurs se réjouissaient de leur choix aujourd'hui, les élus du Lac-St-Jean reconnaissent qu'ils ont perdu un allié en Richard Hébert.

«Je voudrais saluer le travail de Richard Hébert», ont d'ailleurs été les premiers mots du maire de Dolbeau-Mistassini, Pascal Cloutier.

Les deux hommes ont travaillé ensembles au sein du conseil municipal de Dolbeau-Mistassini, avant que monsieur Hébert quitte la mairie pour se joindre aux libéraux de Justin Trudeau en 2017.

«Monsieur Hébert a fait un excellent travail avec nous», a renchéri le préfet de la MRC Lac St-Jean Est, André Paradis.

La victoire d'Alexis Brunelle-Duceppe, que le candidat a appris en direct à TVA, n'a pourtant jamais fait de doute. Il a récolté 44% des suffrages exprimés.

Richard Hébert, élu dans une élection partielle il y a 2 ans, a terminé 2ème, tout juste devant le conservateur Jocelyn Fradette.

Au lendemain du vote, des maires et intervenants du Lac St-Jean étaient à Alma pour une réunion d'Alliance forêt boréale, un organisme qui fait valoir les revendications des communautés forestières.

Les maires Paradis et Cloutier ont noté qu'en l'espace de 2 ans, le député défait avait prouvé qu'il avait ses entrées dans l'appareil gouvernemental.

Cependant, les élus se disent prêts à travailler avec le choix de la population.

«On va supporter et appuyer Alexis du mieux qu'on peut, mais c'est clair que ce n'est pas le même véhicule», analysait monsieur Paradis, maire de St-Henri-de-Taillon.

«En revanche, avec un gouvernement minoritaire, ça peut nous aider aussi», ajoute le maire Cloutier. «Une chose est sûre: nos demandes envers Ottawa ne changeront pas.»

Le taux de participation a été de 64% dans la circonscription du Lac St-Jean.