/regional/troisrivieres/mauricie

Deux ans d'attente pour une école secondaire

Patricia Hélie | TVA Nouvelles

 - Agence QMI

L'Institut Secondaire Keranna, une école secondaire privée de Trois-Rivières, est victime de son succès.

En effet, toutes les places disponibles en secondaire 1 pour la prochaine année scolaire ont déjà trouvé preneur, avant même la tenue d'une journée porte ouverte. En plus, à la fin de cette activité, toutes les places de secondaire 1 pour la rentrée 2021 avaient elles aussi trouvé preneur.

«C'est du jamais vu», a commenté en riant la directrice de l'école, Julie L'Heureux.

Le secret résiderait dans le développement fait au cours des dernières années. «On a vu apparaître des labs créatifs, des projets de robotique et toutes les classes ont été renouvelées en espaces innovants», a expliqué Mme L'Heureux.

Les écoles secondaires de la Mauricie accueillent de plus en plus d'étudiants depuis 3 ans, y compris dans le réseau public. Ainsi, on dénombre près de 400 inscriptions de plus à la Commission scolaire du Chemin-du-Roy, dont 300 uniquement à l'école secondaire Chavigny. Un beau problème pour les écoles publiques qui ne peuvent établir de limite de places disponibles.

«Au secondaire, au moment où on se parle, on a la capacité d'accueillir ces gens-là. Et si la capacité n'y est pas, il faut qu'on trouve d'autres moyens, d'autres solutions avec le ministère avec lequel on travaille», a affirmé Luc Galvani, directeur de la commission scolaire du Chemin-du-Roy.